Le SDJ

    Animateurs diocésains : votre mission

    Animateurs diocésains : votre mission

    Finalités de votre mission

    Permettre à chaque jeune de reconnaître le don qui est en lui

    Faire grandir le jeune dans les cinq dimensions de sa personne : Corps ; Cœur (Emotion, affectivité) ; Intelligence ; Âme (vie spirituelle) ; Relation.

    « . Il est de la responsabilité des familles, des communautés paroissiales, des écoles catholiques, des aumôneries, des différents mouvements, de les accompagner au moment où ils sont en recherche de leur identité, de leur vocation, du sens à donner à leur vie, au moment où ils commencent à bâtir des relations personnelles, où ils s’insèrent dans le monde […] »

    Orientation diocésaine p. 55

    Susciter des disciples-missionnaires

    « Qu’est-ce qu’un ''disciple-missionnaire'' ? C’est un chrétien qui se met à l’écoute de l’œuvre de Dieu dans le monde, qui regarde l’action de Dieu qui le précède. Puis, après avoir écouté et regardé comment Dieu agit, il se met lui-même à agir. »[1] Sophie de Villeneuve

    Ce qu’en dit le pape :

    « En vertu du Baptême reçu, chaque membre du Peuple de Dieu est devenu disciple missionnaire (cf. Mt 28, 19). Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation, et il serait inadéquat de penser à un schéma d’évangélisation utilisé pour des acteurs qualifiés, où le reste du peuple fidèle serait seulement destiné à bénéficier de leurs actions. La nouvelle évangélisation doit imLes disciples-missionnaires pliquer que chaque baptisé soit protagoniste d’une façon nouvelle. Cette conviction se transforme en un appel adressé à chaque chrétien, pour que personne ne renonce à son engagement pour l’évangélisation, car s’il a vraiment fait l’expérience de l’amour de Dieu qui le sauve, il n’a pas besoin de beaucoup de temps de préparation pour aller l’annoncer, il ne peut pas attendre d’avoir reçu beaucoup de leçons ou de longues instructions. Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus Christ ; nous ne disons plus que nous sommes « disciples » et « missionnaires », mais toujours que nous sommes « disciples-missionnaires ».

    Pape François, Evangelii Gaudium, 120

    [1] https://croire.la-croix.com/Definitions/Bible/Disciples/Le-disciple-missionnaire-selon-le-pape-Francois

    Moyens

    Le Christ au centre

    Veiller à ce que nos propositions et nos attitudes soient cohérentes avec l’évangile et conduisent les jeunes à la rencontre du Christ.

    « Les jeunes ont besoin d’éducateurs qui sachent leur transmettre la foi de l’Église, la sagesse de l’Évangile. »

    Orientation diocésaine p. 56

    Les jeunes par les jeunes

    Croire en nos jeunes, leur donner des responsabilités à leur niveau, les accompagner dans ces responsabilités, connaître leurs rêves, ce qu’ils portent.

    « Ils ont besoin d’adultes qui leur ouvrent des portes, qui les insèrent dans le monde et les rassurent sur la possibilité d’y trouver sa place. Ils ont besoin d’aînés qui les encouragent, qui croient en eux, qui leur font confiance, qui leur donnent des responsabilités. »

    Orientation diocésaine p. 56

    En Eglise

    Aider les jeunes à aimer et comprendre le Mystère de l’Eglise. Travailler à la communion entre animateurs, être ouvert et capable de communiquer les propositions des autres.